Before T1 – Anna Todd

712wW6aS71L.jpg

« Pour moi c’est le meilleur dans ce genre de putain d’histoire. Quand je le lis, j’aime en sentir l’atmosphère sombre pas celle des romans à l’eau de rose avec des petites fleurs et des rayons de soleil qui me donnent envie de gerber dans les pages puis d’en brûler les preuves. »

DATE DE PARUTION:
4 Janvier 2017

NOMBRE DE PAGES:
320

EDITEUR:
Le livre de poche

RESUME:
Hardin tient un journal secret. Il y raconte sa vie, avant sa rencontre avec Tessa, et pendant les semaines qui vont tout changer. Un journal où les filles de sa bande, Natalie, Molly, Melissa et Steph, tiennent un rôle essentiel. Écrire permet à Hardin d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Ce point de vue nous incitera-t-il à l’indulgence ? Car Hardin a souffert. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, surtout de lui-même. Jusqu’au jour où sa route croise celle de Tessa…

AVIS:
J’avais vraiment adoré lire la saga After, c’était ma première saga New Adult et franchement je l’ai beaucoup aimé, j’ai attendu la parution de chacun des tomes avec beaucoup d’impatiente et dévorée la plupart des tomes en moins de deux jours. Une fois la série complète j’étais repus. Je n’avais pas l’envie d’en savoir plus sur les personnages secondaires ni de me replongée dans l’histoire. Je suis donc totalement passé à côté des deux tomes de Before. Je m’y suis replongée il y a peu suite à mon stage en librairie durant lequel j’ai eu les deux tomes sous les yeux quasiment quotidiennement. Prise d’un élan de nostalgie j’ai voulu me replonger dans l’histoire d’amour de Tessa et Hardin.

Cette fois ci l’histoire est raconté du point de vue d’Hardin, mais aussi de ces différentes conquêtes dont on apprend quelques passages d’une vie peu paisible. On y apprend qu’Hardin est un jeune homme abimé par la vie, constamment en colère et qui ne veux pas s’attacher de peur de finir par être malheureux, si tant est qu’il puisse encore l’être davantage. Le problème majeur avec Before, et c’est aussi le cas pour le tome 2, c’est que tout ça, on le sais déjà. On a déjà découvert cette facette d’Hardin à travers les yeux de Tessa et je ne sais pas s’il était vraiment utile d’écrire un livre pour nous conter tout ça avec le point de vue du jeune homme. Je trouve qu’on y apprend fondamentalement peu de choses sur le passé d’Hardin que nous ne savions pas déjà. Et lorsqu’un événement nouveau est amené, on passe dessus beaucoup trop rapidement.

J’ai quand même pris un certain plaisir à lire Before et je vais m’empresser de lire le tome deux, tout simplement parce que c’est une histoire d’amour addictive et que même si on y apprend pas grand chose de neuf, on à envie de faire durer le plaisir en se replongeant dans la tumultueuse relation des personnages. Puis surtout parce qu’Anna Todd possède une plume sublime qui se trouve encore plus mise en avant par la poésie brute du personnage d’Hardin.

NOTE:
3/5

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s