The Midnight Library T6: Bouche cousue – Nick Shadow

Unknown-1.jpeg

DATE DE PARUTION:
18 septembre 2008

NOMBRE DE PAGES:
208

EDITEUR:
Nathan

RESUME:
Chocolats (empoisonnés), jeu de (mal)chance ou électronique (maléfique) : nos héros adolescents auraient-ils abusé des petits plaisirs ? Trois terrifiantes nouvelles inédites !

Bouche cousue :
Louise apprécie de moins en moins le comportement de son amie Niki, devenue, avec Laura et Sarah, une véritable chipie. Elle n’ose pas refuser cependant de se joindre à ces filles lorsqu’elles décident de voler des chocolats dans la boutique de Mr Webster. Mais ces chocolats pourraient bien avoir un goût très, très amer…

Le jeu de la chance :
Lorsque Greg et Sam empaquetent les affaires du grand-père de Greg, récemment décédé, ils découvrent un jeu de plateau. Les deux garçons commencent une partie. Sam, tombé sur une case porte-bonheur, trouve dans l’heure un billet de banque ! Or, une règle est obligatoire : TOUTE PARTIE COMMENCEE DOIT ETRE TERMINEE. Et… s’il faisait une mauvaise pioche ?

Un fantôme dans le moteur :
Lorsque le père de Rory et April achète une nouvelle voiture, il l’équipe d’un GPS dernier cri. Alors que les enfants le connectent à leur ordinateur, la foudre tombe sur leur toit, et c’est la maison toute entière que le GPS semble vouloir diriger…

AVIS:
Second tome de la série des Midnight library que je relis en ce début d’année. Toujours le même concept, trois nouvelles d’horreur réunis dans un tome sous la plume du génial Nick Shadow, qui devrait encore et toujours se lancer dans la réalisation de films d’horreur.
Bouche cousue: quatre jeunes filles qui se comportent vraiment comme des pestes et prennent plaisir à tourmenter le gentil vendeur de bonbons du quartier. Cette histoire ne m’a pas vraiment fait peur, c’est même pire que ça, puisque je trouve le sors des jeunes filles à la fin de l’histoire bien méritée.
Le jeu de la chance: Ma nouvelle fétiche dans se recueil. Elle me fait un peu penser à Jumanji, une nouvelle effrayante et mystérieuse comme on les aime. Dommage que ce ne soit qu’une nouvelle!
Un fantôme dans le moteur: Bon là, je n’ai pas vraiment compris le rapport entre le titre de la nouvelle et la nouvelle en elle-même. Je m’attendais à lire une histoire à la « Christine » de Stephen King, mais pas du tout. PLius que le GPS de la voiture qui devient malfaisant c’est tous les objets électroniques de la maison. Simple mais terriblement efficace.

Et puis, j’adore quand ça finit mal.

NOTE:
3/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s