Je vous sauverai tous – Emilie Frèche.

51dzenTnMHL._SX195_

DATE DE PARUTION:
2 janvier 2017

NOMBRE DE PAGES:
288

EDITEUR:
Hachette Romans

RESUME:
Les journaux intime d’une mère, d’un père et de leur fille de 17 ans s’entrecroisent pour nous raconter les racines d’un embrigadement

AVIS:
Bon, puisque le résumé n’apporte pas grand chose je vais vous résumer ça un peu plus. Il s’agit d’un roman à 3 voix. Celle de la mère, du père et de la fille.
La jeune fille Eléa est partie en Syrie, à travers son journal on prend conscience de sa lente progression vers le fanatisme religieux. Eléa est une fille parfaitement comme les autres, pas plus croyante que ça bien que son père soit d’origine Musulmane, mais suite à une rencontre sur Facebook avec un homme elle va basculer et le faire incroyablement rapidement. Tout d’abord par amour pour cet homme elle va ensuite se sentir investie d’une mission divine et être persuadée que les hérétiques mourront et que son départ vers la Syrie et la seule façon de sauver les gens qu’elle aime. J’ai trouvé ça fou, être plongée dans la tête de cette fille qui est vraiment comme vous et moi et qui soudain se met à croire des choses juste impensable. Je me suis juste demandée si j’aurai pu basculer moi aussi, tout en me disant que c’est parfaitement impossible mais ce fut si facile pour Eléa, réellement ça fait peur.
Le père d’Eléa s’exprime peu, car il sombre dans la folie. Il est juste incapable d’imprimer que c’est sa fille qui est partie rejoindre la Syrie qu’elle fait partie de « ces gens là ». Il finit par ne plus savoir dissocier le réel de l’irréel et s’en prend à tout le monde, notamment à la mosquée qui se trouve à côté de chez lui, où il attaque les fidèles ce qui le conduit en hôpital psychiatrique.
La mère d’Eléa est elle aussi abattue, mais elle va rebondir en rejoignant une association où d’autres parents dont les enfants sont eux aussi partit en Syrie. Cela lui permet de ne pas sombrer dans le désespoir. Elle va même prendre sous son aile une jeune fille que l’on a arrêté et dont les parents ne sont plus capable de s’occuper.

C’était vraiment une lecture poignante et je vous la conseille vraiment si comme moi vous vous êtes déjà demandé comme un individu lambda peux se laisser embrigader, comment on se sent quand on est la famille de cet individu, comment vivre avec l’incertitude, la crainte et le regard des autres. Le sujet de l’embrigadement y est traité avec beaucoup de douceur il est donc accessible à un public assez jeune. Je pense que c’est une lecture assez indispensable pour ne pas oublier qu’il y derrière tous ces jeunes des êtres humains, avec un passé, une famille et peut être un avenir.

NOTE:
4/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s