The Midnight library: « Du sang sur le sable » – Nick Shadow

the-midnight-library-tome-2-du-sang-sur-le-sable-9497-250-400

DATE DE PARUTION:
5 Octobre 2006
 
NOMBRE DE PAGES:
192
 
EDITEUR:
Nathan
 
CIBLE:
Dès 13 ans
 
RESUME:
Une série d’histoires fantastiques. Dans chaque volume, trois récits du réel ordinaire au surnaturel.
Un concours de chateaux de sable qui tourne très mal, un perroquet démoniaque, une baby-sitter que l’on ne reconnait plus…cauchemars et chair de poule garantis pour ces trois nouvelles histoires de la série The Midnight Library ! Du sang sur le sable : En vacances, Sarah et John participent à un concours de châteaux de sable, dont le  » Roi du sable  » est invariablement le gagnant. Quel est son secret ? Sarah et John ne devraient probablement pas chercher la clé de ce mystère…
Le meilleur ami de l’homme : Le grand-père de Ben est mort… mais il reste son perroquet Igor. L’animal envoûte très vite les parents du garçon. Ben tente de découvrir quel est le démon qui sommeille dans l’inquiétant oiseau…
Une inconnue dans la maison : Laura est une baby-sitter joyeuse mais néanmoins sérieuse, et toujours d’humeur égale. Toujours ? Vraiment ? Est-ce bien elle ce soir, avec ce comportement inhabituel et ce regard terrifiant ? Et si la baby-sitter en cachait une autre ?
 
AVIS:
Pourquoi je commence par une chronique du tome 2? Bon déjà, il faut savoir que les différents tomes de The Midnight library peuvent se lire séparément comme de simples One Shot, puisqu’il s’agit à chaque fois d’un nouveau recueil de 3 histoires d’horreur si je puis dire.
J’avais lu ces livres quand j’étais plus jeune, je dirais 10 – 11 ans. J’avais emprunté le tome 2 à la bibliothèque de mon petit village et avais développée suite à sa lecture une phobie pour les perroquets. 10 ans plus tard j’étais curieuse de savoir si cette peur résiduelle était toujours fondée ou non.
Je dirais que The Midnight Library peux impressioner, voir faire peur aux jeunes lecteurs. Mais à 22 ans ça ne me fait plus trop peur, à pars peut être « le meilleur ami de l’homme », sérieusement ce perroquet capable de contrôler les esprits c’est terrible. La première nouvelle « du sang sur le sable » est plutôt bonne même si on se doute tout de suite de la fin. Quand à la dernière « une inconnue dans la maison » c’est aussi du tout cuit si vous avez regardé quelques films d’horreurs dans votre vie.
 
Globalement j’aime bien cette collection, ça se lit très vite et ça permet de souffler entre deux lectures plus « sérieuses ». J’admire l’imagination de l’auteur qui devrait vraiment écrire des scénarios de films d’horreurs selon moi! Je déplore quelques nouvelles un peu trop courtes, mais ça c’est moi, je n’aime pas trop les nouvelles parce que je m’attache à l’histoire et veux la voir se développer et surtout se résoudre. Les histoires de Midnight Library ont presque toujours des fins ouvertes, et pas des fins heureuses…
 
NOTE:
3/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s